La rue Villedon





Rue Villedon



La rue Villedon au début des années cinquante






La rue porte le nom d'Émile Villedon qui fut le premier responsable de la municipalité de la ville en 1884. C'était une des artères de la ville la plus parcourue et commerçante.
On trouvait à l'entrée de la rue, le Magasin général de Sousse, puis Monoprix. L'établissement était tenu par la famille Dreyfus. C'était un des magasins les plus couru de la ville, parfaitement tenu et approvisionné.





Rue Villedon



La petite rue Villedon et le Magasin général
(CPA - LL n°121 - Coll. Ch. Attard)








 Les Dreyfus de Sousse firent d'ailleurs d'excellentes affaires au point d'ouvrir bientôt une succursale de leur magasin portant le même nom à Sfax, rue de la République.






Magasin général



le Magasin général de Sfax
(Photo Georges Msihid)






La famille Bessis tenait aussi dans cette rue un magasin d'habillement très connu après guerre. La famille Bokobza un magasin de jouets. 
Les journaux "L'avenir du Centre" et "Le Sahel", imprimés par l'imprimerie française dont le Directeur fut M. Élie Cohen avait son siège au n°9. Cette imprimerie, un des rares tenues par un israélite, éditait également des cartes postales.
La boulangerie - pâtisserie Chemla et Boukris au n°8 et au 16 celle des Gilardi, au 20 la pharmacie Tavola dont on peut voir l'enseigne sur la carte postale ci-dessous et au 4, le magasin "Au meubles modernes" de Victor Gabaï.







La rue Villedon
(Photo Sultan)






Rue Villedon



La rue Villedon
(CPA - Geiser Alger  n°53 - Coll. Ch. Attard)






Rue Villedon



L'entrée de la rue Villedon 
(CPA - CAP  n°61 - Coll. Ch. Attard)






Rue villedon